Art

Il faudra bien sûr visiter la cathédrale de Notre Dame de l’Assomption batie très certainement sur un ancien temple datant du V ème siècle avant Jésus Christ et dédié à Jupiter. L’église de Saint François de Paola ainsi que celle dédiée à Notre Dame des Grâces suscitent un grand intérêt. Il ne faut pas oublier le moulin espagnol situé à l’entrée de la digue qui relie la ville d’Orbetello à l’Argentario. Des villes étrusques et de charmants bourgs médiévaux très bien conservés sont typiques de cette région. Capalbio avec son architecture médiévale, plongé dans le maquis méditerranéen émet des sensations de grande tranquilité. Pour les amateurs d’art moderne il faut absolument aller voir le jardin fantastique de Niki de Saint Phalle, artiste de renommée internationale dont les oeuvres en brillantes céramiques colorées représentent le mystère des Tarots.

Nature

La Maremme Toscane est encore de nos jours un lieu préservé grâce à sa beauté, à ses paysages enchantés et à la qualité de ses produits. Elle se révèle une terre sauvage, mystérieuse et sincère, généreuse, baignée de soleil, léchée par la mer, riche de fragrances naturelles que seul un habitat exceptionnel et miraculeusement conservé peut nous garantir. De Talamone à Capalbio s'étendent des kilomètres de plages et de criques. En partant du promomtoire de l’Argentario on peut arriver à l’île de Giglio; cette île merveilleuse est aussi la plus grande de l’archipel. On arrive également à l’île inhabitée de Montecristo et à l’île de Giannutri, célèbre pour les restes d’une ancienne villa romaine. Le promontoire est rattaché à la terre ferme grâce à deux langues de terre très suggestives: les Tombolos de la Feniglia et de la Giannella. Et c’est entre ces deux tombolos, en plein coeur de la lagune que se trouve la péninsule d’Orbetello. Au nord d’Orbetello nous avons une oasis écologique, le parc naturel de la Maremme. En parcourant les sentiers silencieux de cette réserve naturelle riche en flore et en faune, on atteint les sommets des collines d’où l’on peut admirer le spectacle des eaux bleues cristallines de la mer qui s’étend jusqu’à l’horizon.

Le Caravage

Michelangelo Merisi, dit le Caravage (Milan, 29 Septembre, 1571 - Porto Ercole 18 Juillet, 1610) était un peintre italien. Formé à Milan il a travaillé à Rome, Naples, Malte et en Sicile entre 1593 et 1610. Il a été l'un des peintres les plus célèbres d'Italie de tous les temps, et sa gloire est toujours universelle. Le 16 Juillet 2009, près de 400 ans après sa mort et après plus d'un an de recherche historique, d'analyse des muscles squelettiques et plusieurs comparaisons avec l'ADN des descendants de la famille "Merisio", une équipe de scientifiques italiens a confirmé que les os recouverts de plomb et de mercure (utilisé en abondance par les peintres du 17è siècle pour préparer les couleurs) retrouvés dans une fosse commune du cimetière de Porto Ercole, sont à"85%" ceux du grand artiste. Les restes du Caravage se trouvaient dans la crypte de l'église du cimetière de Porto Ercole. Les recherches ont été entreprises par de nombreuses institutions et coordonnées par l'Université de Bologne, avec le soutien des universités de l'Aquila et du Salento et le centre de recherche de Ravenne. On a pu arriver à cette conclusion en réunissant les résultats obtenus à l'issue des enquêtes histographiques et biologiques, des diverses recherches sur les métaux pesants dans les os et sur les sédiments terreux et enfin l'analyse de l'ADN. Le 3 Juillet 2010, après une semaine de séjour dans la ville du Caravage, les restes du Caravage ont été rapportés par mer à Porto Ercole (où ils resteront) et exposés à "Forte Stella".